Propriétés à vendre

Comment travaillent les agents immobiliers sur la Costa del Sol

Sur la Costa del Sol, les agences immobiliers ne travaillent pas avec un portefeuille fermé comme aux Pays-Bas, en Belgique et en France, mais avec un portefeuille ouvert. Cela signifie que nous pouvons vous montrer toutes les propriétés en vente sur la Costa del Sol. Que ce soit une propriété que nous avons dans notre propre portefeuille ou pas. De cette façon, vous n'avez pas à prendre rendez-vous avec 100 bureaux de courtiers, mais un seul agent suffit pour visiter chaque maison que vous avez vue en ligne.

 

Nous avons accès à la base de données de tout ce qui est à vendre sur la Costa del Sol. Nous sélectionnons ainsi le bien qui vous convient, dans la zone privilégiée, selon les critères que vous souhaitez et dans les limites de votre budget.

 

Beaucoup de choses sont annoncées en ligne sur ce qui est à vendre ou peut-être déjà vendu et est utilisé comme outil de marketing pour attirer les clients. Nous voulons travailler de manière transparente en fonction de vos besoins. Nous avons personnellement sélectionné les propriétés que vous voyez en ligne avec nous dans la base de données et nous contrôlons si elles ont été vendues ou non.

 

Notre site consiste consciemment en une sélection de propriétés afin que vous ne perdiez pas de temps à regarder des photos et à chercher pendant des heures. Nous nous considérons comme des agents immobiliers et cherchons le bien qui vous convient. Lorsque vous viendrez sur la Costa del Sol, nous ne visiterons que les biens correspondant à vos critères que nous avons présélectionnés par courrier électronique.

 

Nous croyons en une attention personnelle et une offre personnalisée. C'est pourquoi il est important de connaître vos souhaits. Vous pouvez entrer vos souhaits sur notre formulaire de contact, puis nous vous contacterons par téléphone pour discuter de cette liste et coordonner les prochaines étapes.

Comment déterminez-vous votre budget?

Lors de l'achat d'une propriété en Espagne, l'acheteur doit prendre en compte différentes taxes et frais en plus du prix d'achat.

Premièrement, une distinction doit être faite entre un nouveau projet, c’est-à-dire d’un bien sur plan ou directement du promoteur.

D'autre part, il peut s'agir d'une propriété précédemment achetée par un autre acheteur auprès d'un développeur. Il existe donc un deuxième transfert.

En Andalousie, la règle d'or suivante s'applique:

-Propriété en revente: 10-12% des frais calculés sur le prix d'achat

-Nouvelle construction: 12-14% des frais calculés sur le prix d'achat

 

Ces frais supplémentaires lors de l'achat comprennent:

Taxe de transfert: applicable lors du transfert d'un bien d'un particulier. Cet impôt est progressif et se calcule selon le barème suivant :

- la première tranche de 400.000 Euro est imposée à un taux de 8%

- la part du prix d'achat supérieure à 400.000 Euro et inférieure à 700.000 Euro est imposée à un taux de 9%

- l'intégralité du montant supérieur à 700.000 Euro à un taux de 10%.

Un exemple: vous achetez une maison de 800 000 euros. Le taxe de transfert sur la première tranche de 400 000 euros sont de 32 000 euros. Vous payez 27 000 euros dans la deuxième tranche. Vous devez 10 000 euros sur la dernière tranche. Avec une taxe d'enregistrement totale de 69 000 euros, vous êtes alors à 8,63% de taxe de transfer.

 

En Espagne, lors de l'acquisition d'un bien immobilier neuf effectué directement chez le promoteur, il vous incombe de payer la TVA. Depuis le 01.01.2013, la Taxe à la Valeur Ajoutée (IVA) appliquée sur un bien immobilier s'élève à 10% de la valeur cadastrale du bien inscrite dans le registre foncier.

Frais d'avocat: les frais liés à l'enquête judiciaire s'élèvent généralement à 1% du montant de l'achat + 21% de TVA. Nous conseillons à tous nos clients de ne pas économiser sur un bon avocat. Le notaire en Espagne n'exerce pas les mêmes fonctions qu'en Belgique ou aux Pays-Bas et n'effectuera donc aucun travail de recherche pour vous.

En Espagne, l'avocat mènera une enquête sur la légalité de la propriété et vérifiera également si celle-ci est correctement enregistrée dans le registre de la propriété et dans le registre foncier. ) ainsi que le fait que le bien soit exempt de charges, de coûts, de dettes et à jour de tous les paiements de contributions locales et de coûts de la communauté.

 

Frais de notaire et d'enregistrement: Ils sont variables et dépendent de la complexité de l'acte. En règle générale, nous utilisons des honoraires de notaire de 1% + 21% de TVA pour les propriétés de revente existantes.

 

Si vous avez besoin d'une hypothèque, vous payez 2 à 3% de plus puisque vous payez également des frais de notaire pour l'enregistrement de l'hypothèque. En plus de cela, il y a aussi les coûts d'enregistrement dans le registre de la propriété, les taxes, les coûts administratifs (renoncés), les coûts d'estimation et de fichier.

Comment fonctionne le processus d'achat?

Étape 1: Contrat de réservation

Une fois que vous avez trouvé la propriété idéale, la première étape consiste à enregistrer un dépôt auprès de l'immobilier ou de votre avocat. Ce montant est généralement de l'ordre de 6000 €. Pour cela, un «document de réservation» doit être signé par vous-même, le vendeur et le'immobilier ou l'avocat. Le document indique que les trois parties sont d'accord avec le prix de vente convenu et la durée de la transaction jusqu'à la signature chez le notaire.

Étape 2: Le compromis/ contrat privé

Environ deux à trois semaines après le versement de l'acompte, un deuxième contrat d'achat (compromis) est établi et signé par les deux parties, l'acheteur et le vendeur, et le paiement d'une deuxième avance est effectué. Ce paiement est déterminé par type d’achat; pour les ventes de seconde main, cela représente 10% du prix d'achat et pour les nouvelles constructions, cela peut varier et est déterminé par le développeur du projet.

Ce «contrat privé» ou le compromis est similaire au premier document de réservation, à la différence que toutes les conditions d'achat sont définies dans ce document et doivent être approuvées par les deux parties, acheteur et vendeur. Il s'agit de la première phase juridique et les conseils d'un avocat sont vivement conseillés.

Votre avocat effectuera une «enquête à domicile» complète (due diligence) pour déterminer quelles dettes, taxes et autres dettes restent sur la propriété. En Espagne, tous les impôts, charges communes ou arriérés de services publics, etc. sont liés au bien et non au propriétaire. C'est pourquoi ces «arriérés / dettes» sont transférables au nouveau propriétaire. Pour cette raison, il est très important que cet avocat soit sélectionné avec soin pour éviter les "surprises" financières pour vous.

Les points nécessaires sur lesquels votre avocat enquêtera dans cette "enquête à domicile" comprennent "Nota Simple" (peut-être le document le plus important lors d'un achat en Espagne, ce document contient toutes les informations concernant la propriété à compter du premier jour), IBI (immobilier retenue à la source), les frais de la communauté, la présence d'un certificat de performance énergétique (maintenant légalement obligatoire lors de la vente d'une maison), et les factures de services publics en suspens.

Étape 3: l'acte notarié

L'achat est officiellement clôturé et complété lorsque le titre de propriété est signé chez le notaire. À ce moment, le solde est payé et la propriété transférée au nom de l'acheteur. L'acte de propriété détermine toujours que la propriété a été vendue sans taxes ni frais.